Un week end à Bayeux pour découvrir l'Histoire de la Normandie

cathedrale de bayeux

Le Bayeux d’après guerre

La sous-préfecture du Calvados a su conserver son charme malgré le passage mouvementé de l’Histoire. Bayeux est en effet la première ville française à avoir été libérée lors du D-Day, le grand débarquement allié. Ceux qui viennent se recueillir sur les plages qui ont vu les premiers affrontements du 6 juin 1944 sont d’ailleurs toujours aussi nombreux. La ville a gagné, à cette occasion, son fameux « By Pass », la rocade construite en un temps record par les Britanniques pour permettre aux chars et troupes alliés de passer. En 2014, Bayeux revivra avec force tous ces événements à l’occasion du 70e anniversaire du débarquement : un grand moment d’émotion en perspective. Aujourd’hui, Bayeux vous offre un vaste choix de terrasses fleuries, de cafés typiques et de bâtiments classés. Elle est l’une des rares villes normandes à avoir résisté aux événements, c’est pour cela que vous pouvez profiter pleinement de ses pierres patinées par l’Histoire depuis des siècles. Un week end à Bayeux, c’est un saut dans le temps.

Une ville au merveilleux héritage

Cette ville du Calvados est véritablement une ville qui plonge ses racines dans le temps. Le Palais épiscopal, qui vient d’être restauré, est là pour le rappeler. En son sein se trouve le nouveau Musée d’Art et d’Histoire de Bayeux (MAHB, pour les initiés), dans lequel vous trouverez une passionnante mise en scène autour de la dentelle et de la faïence, deux productions qui eurent leurs heures de gloire au XIXe et début du XXe siècle. Plus loin se trouve l’ancien grand séminaire -le centre Guillaume le Conquérant. C’est là que vous pourrez en savoir plus sur la fameuse tapisserie de Bayeux. Cette œuvre, qui mesure 70 m de long sur 50 cm de hauteur et a presque 1000 ans, raconte l’histoire de Guillaume le Conquérant, qui conquit l’Angleterre en 1066. La Cathédrale, un bijou d’architecture gothique ne manquera pas d’émouvoir les amateurs, est quant à elle visible dans toute la ville, semblant veiller silencieusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>