Le Château d'Angers, comme si vous y étiez

Mes aventures en Val de Loire se poursuivent cette fois ci au château d’Angers ! Bâti au cœur du centre historique, non loin de l’un des gîtes dans lequel j’avais passé la nuit, l’édifice domine la partie basse de la ville et offre une vue imprenable sur la vallée. L’occasion ou jamais d’aller y faire un tour pour découvrir tous les petits trésors que nous cache la ville d’Angers 😉

Raconte moi ton histoire

Sans rentrer dans trop de détails historiques, sachez que ce haut monument du Moyen-Âge est aussi appelé château des ducs d’Anjou et qu’il est classé au titre des monuments historiques depuis 1875. Sa construction fut longue (comme beaucoup de châteaux de l’époque) et son « usage » diffère selon les époques.

Après avoir été occupé par les ducs, il sera par exemple transformé un temps en prison puis en garnison de munition durant la Seconde Guerre Mondiale (c’est marqué ). Mais son véritable joyau se situe, depuis le début du XXIème siècle, au cœur de son sous-sol : la tenture de l’Apocalypse. 

Un édifice imposant

L’enceinte du château en elle-même est assez impressionnante. Je rappelle en effet que le château a été érigé en tant que forteresse de défense pour résister aux assauts extérieurs, essentiellement de l’ennemi anglais, à l’époque médiévale.

Les dix sept tours, de plus ou moins 30 mètres de haut, façonnent donc à merveille l’édifice tandis que les bâtiments résidentiels et jardins intérieurs donnent un caractère plus noble au château. Plus étonnant encore : il faut savoir que le château, tout du moins l’emplacement actuel, était « occupé » déjà 4000 ans avant notre ère. Un sacré coup de vieux !

Les résidences intérieures

Tout compte fait, une fois à l’intérieur, j’ai personnellement aimé découvrir le logis du gouverneur, les cachots ou encore la Grande Salle, qui surplombe une cheminée monumentale. Me balader sur les créneaux du château était également agréable, même si certains nuages bas sont venus gâcher la fête.

J’ai bien entendu terminé ma visite par la galerie de l’Apocalypse. Une gigantesque toile peinte qui essaye de retranscrire, à travers des décors de couleurs, les rituels de l’époque médiévale. Une relique impressionnante qui méritait clairement le détour !

Bref, si vous voulez en savoir plus sur Angers, sa ville, son château, allez sur Angers Loire Tourisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>